La sciatique, un symptôme douloureux

La sciatique est une pathologie du dos qui touche de plus en plus d’individus. Pour en savoir plus, vous allez voir dans l’article suivant ce que l’on entend par sciatique, ses symptômes et comment la prévenir.

Qu’est-ce qu’on entend par sciatique ?

La sciatique connue également sous le nom de névralgie sciatique est une affliction que l’on ressent au niveau du nerf sciatique (c’est un nerf qui se situe à l’arrière de la jambe, il est à souligner que c’est le plus long et le plus gros nerf de l’organisme). C’est une douleur qui touche principalement la fesse et le long de la cuisse, elle peut parfois arriver jusqu’au bas de la jambe. En général, elle ne touche qu’une seule partie du corps. Cette maladie est un indice qui signale l’irritation du nerf sciatique. Elle peut être très douloureuse et peut être handicapante. Renseignez vous davantage sur lesmauxdedos.com/. Elle nécessite ainsi une consultation médicale pour que le médecin puisse faire un diagnostic précis et vous prescrire des médicaments afin de soulager le mal de dos. La douleur sciatique est due à plusieurs facteurs, notamment un traumatisme, un effort trop sévère, une douleur lombaire, une hernie discale ou une infection au niveau du rachis.

Quels sont les symptômes de la sciatique ?

La sciatique se manifeste par une forte douleur au niveau de la fesse et du bas du dos, elle s’étend dans la partie arrière de la cuisse et peut arriver jusqu’au mollet ou jusqu’au pied. À part cette douleur intense, une personne atteinte de la sciatique peut également ressentir des fourmillements, des crampes, des engourdissements, des irradiations au pied ou encore ressentir des faiblesses musculaires au niveau de la jambe ou du pied. Si vous êtes sujettes à ces signes, n’hésitez pas à consulter un médecin pour qu’il puisse vous confirmer la présence de la sciatique. Il est à noter que la douleur sciatique s’accentue généralement après un effort  sévère et en position assise.

 

Comment la prévenir ?

Pour lutter contre la sciatique, il existe plusieurs mesures de prévention à prendre, entre autres :

– évitez d’opter pour une mode de vie trop sédentaire parce qu’elle affaiblit les muscles qui maintiennent le dos ;

– ne pratiquez pas une activité sportive trop excessif ;

– apprenez à vous asseoir correctement, une bonne posture vous permettra de lutter contre la compression du nerf sciatique ;

– évitez de soulever un poids trop lourd ;

– choisissez bien la qualité de vos matelas pour favoriser une bonne posture pendant la nuit ;

– évitez de faire un mouvement de torsion du tronc.

La lombalgie ou la fatigue des vertèbres lombaires
Le lumbago : causes, prévention et solutions