La lombalgie ou la fatigue des vertèbres lombaires

De temps en temps, une personne doit soulever de lourdes charges. Le travail nécessitant des forces physiques comme cela peut être à l’origine de douleur lombaire. La lombalgie est une des manifestations de ces pathologies affectant le dos. À part, le travail il peut aussi avoir de nombreuses causes.

Origines et manifestations de la lombalgie

La lombalgie se manifeste comme une douleur ressentie au niveau du rachis lombaire. Elle peut survenir brusquement après avoir effectué un effort physique extrême. Elle peut entraîner la propagation de la douleur vers les fesses, les genoux ou bien les cuisses. Les douleurs de dos tels décrits sur lesmauxdedos.com, se font ressentir au moment où le sujet effectue des mouvements requérants un peu plus d’efforts. Par contre, elle diminue si la personne prend un repos. Il y a 3 types de lombalgie qui déterminent la manière dont la souffrance évolue dans le temps. Le premier est la lombalgie chronique qui est douloureuse depuis 3 mois. Le second est ce qu’on appelle lombalgie aiguë qui ne dure que 7 jours au maximum. Enfin il y a la lombalgie récurrente, récidivante qui survient régulièrement et se répète pendant un tel mois ou même quelques années.

Comment traiter la lombalgie

Le traitement à effectuer contre la lombalgie consiste généralement à faire soulager le mal de dos. Les premiers consistent à modérer suffisamment les efforts nécessitant le dos. Sinon il faudra adapter l’effort fourni avec la souplesse du dos. Le médecin peut prescrire des antalgiques ou des anti-inflammatoires, mais selon une étude faite les lombalgies aiguës se soignent facilement par de simples aménagements de mode de vie. Ainsi si la lombalgie chronique n’est pas traitée à temps, il peut devenir une arthrose lombaire. Cette dernière consiste à l’usure du cartilage qui se trouve au niveau de la colonne vertébrale.

Précaution à suivre par le patient

Les causes des lombalgies peuvent être différentes. Seulement, une fois atteinte, il faut adapter son comportement avec la capacité de son corps. Cette adaptation doit également se faire au niveau du travail. Il est conseillé d’effectuer des exercices physiques régulièrement comme la gymnastique et la natation. Cette pathologie produit des conséquences dommageables sur la personne lombalgique car il sera dans l’incapacité de fournir le travail qu’on attend de lui. Ainsi des études à ce sujet sont en cours afin de prévenir cette pathologie. Il est important de pouvoir anticiper des mesures contre la lombalgie car l’incapacité prolongée au travail entraîne une détresse psychologique destructrice.

La sciatique, un symptôme douloureux
Le lumbago : causes, prévention et solutions