ergo-therapie

De manière générale, faut il se reposer en cas de douleur ?

En quel cas de maux faut-il rester à la maison et se reposer ? Telle est la question que l’on se pose souvent lorsque l’on ne se sent pas bien. Cet article va vous aiguiller sur ce qu’il faut faire en cas de douleur.

Pour quel cas de maux faut-il s’accorder une pause ?

– En cas de maux de tête : si vous avez le mal de tête, il vous faut juste s’accorder une petite pause le temps que ça passe. Vous pouvez prendre en même temps de l’aspirine, de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène pour réduire les douleurs. Par contre en cas de migraine, l’idéal est de rester à la maison et de s’accorder un repos assez long.

– En cas de gastroentérite : la gastroentérite est une inflammation de l’intestin ou de l’estomac. Pour ce cas, vous pourrez être soumis à des vomissements, des nausées, des diarrhées ou des crampes. Ainsi, un repos à la maison est indispensable jusqu’à ce que les symptômes disparaissent totalement.

Pour quel cas le repos est-il dispensable ?

En cas de maux de dos, le repos est dispensable. L’on a toujours cru qu’un long  repos guérirait les douleurs dorsales pourtant c’est tout à fait le contraire. Cette conception a été la raison des échecs du traitement du mal de dos dans le passé. Il a été  prouvé que rester couché pendant de longue période favorise et prolonge les douleurs dorsales. A l’inverse des anciennes pratiques, le repos n’est désormais plus considéré comme une méthode thérapeutique des maux de dos. Ainsi en cas de mal de dos, il est conseillé de rester actif et de pratiquer des exercices physiques doux pendant la journée.

Pour le cas des autres maux

– En cas de torticolis : le torticolis est une contraction des muscles au niveau du cou, il bloque la tête dans une position  incommode et provoque une forte douleur. La douleur peut s’aggraver si l’on a l’habitude de se positionner dans une mauvaise posture. Dans cette situation, le repos est à la fois dispensable et nécessaire, cela variera selon la nature de votre travail. Mais l’idéal est de s’accorder une journée de repos.

– En cas de rhume : si vous êtes sujets à des maux de gorge, des toux, des éternuements, des congestions et d’un nez qui coule, cela indique que vous êtes victime d’un rhume. Dans ce cas si les symptômes sont faibles, l’adoption d’un repos n’est pas nécessaire. Il faut tout simplement prendre quelques précautions pour ne pas les aggraver (se laver régulièrement les mains, éviter de se mettre trop près d’une personne et tousser dans le pli de votre coude). Par contre si les symptômes sont graves et que vous êtes fiévreux, le repos est impérativement indispensable. Pendant ce temps  le corps lutte contre les microbes et il a donc besoin d’un repos.

Quitter la version mobile