Qu’est-ce que l’ergothérapie ?

L’ergothérapie est une profession non encore connue actuellement. Par contre, il assure un rôle ultime car contribue à rééduquer et réadapter les patients atteints de déficience mentale, physique ou sociale à être autonome dans les activités quotidiennes. À quoi cela consiste-t-il ?

L’essentiel à savoir sur l’ergothérapie

Ergothérapie consiste à accompagner des personnes à effectuer des activités de la vie quotidienne. Ainsi c’est une thérapie médicale visant à l’amélioration de la capacité d’action et des compétences individuelles des patients. Les patients peuvent être des adultes, des enfants ou bien des personnes âgées faisant partie d’un groupe ou individuellement. Ainsi les soins effectués contribuent à traiter des déficiences de la faculté motrice ainsi que des handicaps physiques. Le patient accomplit des apprentissages selon des techniques très diversifiées. C’est en fonction de ce traitement qu’on peut évaluer que le malade puisse se réintégrer à la société qu’elle avait avant, ou bien qu’il nécessite des aménagements particuliers pour lui procurer un environnement plus sécurisé.

Les patients nécessitant un accompagnement

Les malades prises en charge par l’ergothérapeute ont des affections variées. De l’atteinte physique à la cognitive, ils sont classés en 3 catégories. Le premier type concerne les patients qui souffrent de pathologies chroniques à savoir la maladie de Parkinson, la fibromyalgie, la polyarthrite rhumatoïde ou bien la sclérose en plaques. En second lieu, il y a les malades atteints de traumatisme suite à une chute ou accident sur route, ou bien ceux atteints d’accident vasculaire cérébral et de ce fait sont devenus handicapés. En troisième lieu, les patients peuvent être des personnes âgées ayant des troubles psychomoteurs dus à leur vieillesse ou du cancer.

Les types de traitement effectués par l’ergothérapeute

Certes, le domaine d’intervention de l’ergothérapeute consiste premièrement dans l’aptitude de la personne. Le traitement consiste à connaitre les activités que la personne peut effectuer, en dressant un bilan complet énumérant les aptitudes de la personne. Deuxièmement, le patient qui désire être maintenu dans son domicile est accompagné par l’ergothérapeute qui analyse l’environnement social du sujet. Finalement, l’ergothérapie peut consister à faire le réaménagement de l’environnement d’habitation. Pour ce faire, une analyse du domicile évalue l’accès ainsi que le déplacement intérieur du patient. Cela permet de mettre en place les plans d’action ou des aménagements permettant de faciliter le traitement du sujet. En fin de thérapie, un compte-rendu est rédigé pour le patient. Ce dernier peut l’utiliser pour certifier des demandes de financements au sein des organismes dédiés à cet effet.

Hernie discale : reconnaître, prévenir, soigner et guérir
Comment devenir ergothérapeute ?