Comment devenir ergothérapeute ?

La rééducation d’une personne affectée par une incapacité tant physique que cérébrale n’est pas une tâche simple. Cela sollicite un soin médical effectué par un ergothérapeute. Le métier d’ergothérapeute est un métier jeune et en cours de développement. Ainsi il nécessite des compétences et aptitudes particulières.

Les formations à suivre

Pour devenir ergothérapeute, il faut détenir un diplôme d’État en ergothérapie ou (DE). Ce diplôme est obtenu après avoir suivi une formation de 3 ans après le baccalauréat. L’étude consiste en une formation théorique suivie de stages pratiques sur les missions de l’ergothérapeute. On accède à la formation en ergothérapie seulement par voie de concours. Ce concours est accessible à ceux qui ont leur bac toutes séries, ou bien à ceux qui ont déjà suivi une formation universitaire de première année en médecine. Il est à noter que le concours n’est ouvert qu’aux personnes qui ont 17 ans révolus le jour de l’examen d’entrée. Ceux qui n’ont pas leurs bacs peuvent aussi concourir avec une expérience professionnelle d’une durée de 5 ans. Les épreuves au concours sont la biologie, le physique, le Français ainsi que des tests psychotechniques. L’organisme qui délivre le DE est dite institut de formation en ergothérapie ou (IFE).

Les qualités requises pour devenir ergothérapeute

Le métier d’ergothérapeute implique un contact constant avec le patient. Cela implique un bon relationnel, en faisant preuve d’empathie à l’encontre des personnes à accompagner. Ainsi, le patient doit pouvoir s’appuyer complètement sur l’ergothérapeute. Ce dernier se doit d’être très patient, pédagogue, compréhensif et aussi entreprenant. Au cours de son métier, il doit avoir un bon sens de l’observation afin de pouvoir déterminer les inaptitudes du patient. De ce fait, il pourra peaufiner les traitements avec les matériels et techniques de réadaptation compatibles au sujet. En effet, ce professionnel doit mettre en avant sa créativité, pour donner des soins personnalisés à chaque difficulté à laquelle sont soumis ses différents clients. Finalement, il doit savoir gérer ses tâches individuellement tout en ayant un esprit d’équipe avec les autres personnels soignants.

Les missions de l’ergothérapeute

Tout d’abord, c’est un professionnel du domaine de la santé. Il travaille surtout auprès des personnes atteintes de déficiences physiques, somatiques, psychiques ou bien intellectuelles. Il confère à ses patients la possibilité de retrouver leur ancienne autonomie. D’ailleurs l’ergothérapeute ne peut intervenir que sur prescription médicale. Ce métier est très sollicité en ce moment, et celui qui veut devenir ergothérapeute opte pour un métier stable et sécurisant.

Hernie discale : reconnaître, prévenir, soigner et guérir
Que fait l’ergothérapeute ?